Clinique du motoneurone

Lundi 25 Sep 2017
Text
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Clinique du motoneurone à MontpellierBienvenue sur le site internet du centre SLA du CHU de Montpellier.

Vous y trouverez des informations sur les différents aspects des maladies du motoneurone et la SLA en particulier, la plus fréquente d'entre elles.

Soucieux d'améliorer ce site, nous vous remercions de nous donner votre opinion sur son contenu et sur les informations éventuellement manquantes.

Bonne lecture

Votre avis nous intéresse, aussi n'hésitez pas à donner votre avis sur ce site en cliquant ici.

 


 

Une actualité riche pour les essais thérapeutiques !

Nous attendons deux résultats d’étude.

BIOTINE, étude pilote faite à Montpellier, avec cette vitamine qui a montré un effet intéressant dans la sclérose en plaques et pourrait avoir une action neuroprotectrice. Les résultats devraient être connus avant fin septembre.

TIRASEMTIV, étude de phase III, pour essayer de confirmer la phase II, avec ce médicament qui améliore la contractilité musculaire. Résultats attendus en décembre.

Plus:

Les avancées sur le mécanisme de la SLA

Les avancées récentes sont non seulement importantes mais directement reliées entre-elles pour, d’une part, donner une explication du processus d’évolution de la maladie et, d’autre part, pour espérer traiter les malades et potentiellement les sujets porteurs de mutations géniques encore asymptomatiques.

Plus:

LE SUIVI À LA CLINIQUE DU MOTONEURONE

Il s'effectuera tous les 3 mois en moyenne, selon les recommandations nationales. Dans le cadre de ce suivi, vous verrez différents intervenants selon vos besoins, votre handicap ou vos souhaits. Après chaque consultation, les intervenants rédigent une note d'observation dans votre dossier.

Congrès mondial annuel sur la SLA, Dublin, décembre 2016.

Environnement et SLA

La conférence inaugurale donnée par Vermeulen (Pays Bas), portait sur le rôle des facteurs environnementaux dans la SLA. Il a tout d’abord passé en revue la multitude de facteurs que l’on pense impliqués dans la maladie : pesticides, métaux lourds, champs magnétiques, toxines, benzène, formol, tabac, exercice physique, etc.

Plus:

LA CLINIQUE DU MOTONEURONE (CENTRE EXPERT)

Après les états généraux de 2002, et grâce à l'action résolue de l'Association  pour la recherche sur la SLA et les autres maladies du motoneurone (ARS), des fonds, destinés à financer des centres dits de référence, ont été débloqués par le ministère. En 2003 et 2004, 17 centres seront ainsi créés.

Plus:
Derniers Articles: