Clinique du motoneurone

Mercredi 14 Nov 2018
Text
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Congrès mondial sur la SLA, Boston, les traitements

Imprimer

Du 8 au 10 décembre s’est tenu le 28ème congrès mondial sur la SLA organisé par la MNDA, à Boston

.Aucun effet n’a été retrouvé lors des études avec le Tirasemtiv, l’Ibudilast, la Rasagiline. Pour quelques molécules, des analyses complémentaires sont nécessaires et en cours, c’est le cas du Levosimendam et de la Biotine.

Le masitinib : les résultats déjà connus à la réunion de l’ENCALS ont été présentés à nouveau. Le produit étant actuellement bloqué au niveau européen. C’est donc en Amérique du Nord et du Sud que se déroulera l’étude suivante. Cette étude évaluera sur un grand nombre de patient les doses de 4,5mg (dose précédemment décrite efficace) et la dose de 6mg (dose ayant dans d’autres pathologies entrainé l’arrêt de plusieurs études pour un mauvais profil de tolérance).

L’Edaravone : là aussi les résultats déjà connus ont été présentés sans qu’aucun élément vraiment nouveau ne soit précisé. En revanche, nous avons appris qu’une étude était en cours au Japon, qui répondra peut être au besoin essentiel actuel : disposer d’une seconde étude sur un temps plus long pour d’une part confirmer l’effet positif et d’autre part pour savoir si la molécule a un réel effet sur la courbe de survie des patients.

Le Tirasemtiv : l’étude de phase III n’a pas confirmé les résultats de la phase II. C’est un point très important car l’effet de ralentissement en phase II pouvait apparaître majeur, puisqu’il était de 50 %. Mais l’étude était sur un temps très court, 3 mois, rendant ce résultat très fragile. Et, de fait, sur un temps plus long, rien, aucun paramètre de la maladie, n’a été influencé par le traitement. C’est la raison pour laquelle les Neurologues insistent pour que toute molécule ne puisse être déclarée efficace qu’après deux études et sur un temps suffisant. Le laboratoire a développé une molécule voisine, CK-107, bien mieux tolérée, et c’était l’inconvénient majeur du Tirasemtiv. Une grande étude est déjà en cours aux USA, résultats l’an prochain certainement. Il est dommage que l’Europe soit une fois de plus tenue à l’écart de telles études.

La Méthylcobalamine : les études antérieures ont été rappelées et ont permis de retrouver, comme pour l’Edaravone, un effet positif sur un sous-groupe de patients avec des critères précis en particulier de sévérité et d’ancienneté de la maladie. Une étude de Phase III est désormais en cours au Japon pour confirmer l’effet sur des patients avec ces critères particuliers, sur 16 semaines, ce qui est hélas un peu court et ne manquera pas de soulever des critiques si ce n’est des doutes. L’étude est prévue pour se terminer vers 2020.

Mis à jour ( Vendredi, 12 Janvier 2018 12:06 )  

Les Nouvelles:

 

Une actualité riche pour les essais thérapeutiques !

Nous attendons deux résultats d’étude. BIOTINE, étude pilote faite à Montpellier, avec cette vitamine qui a montré un effet intéressant dans la sclérose en plaques et pourrait avoir une action neuroprotectrice. Les résultats devraient être connus avant fin septembre. TIRASEMTIV, étude de phase III, pour essayer de confirmer la phase II, avec ce médicament qui améliore la contractilité musculaire. Résultats attendus en décembre.

 

Congrès mondial sur la SLA, Boston, les traitements

Du 8 au 10 décembre s’est tenu le 28ème congrès mondial sur la SLA organisé par la MNDA, à Boston .Aucun effet n’a été retrouvé lors des études avec le Tirasemtiv, l’Ibudilast, la Rasagiline. Pour quelques molécules, des analyses complémentaires sont nécessaires et en cours, c’est le cas du Levosimendam et de la Biotine.

 

Etude biotine

L’équipe du centre SLA de Montpellier débute une étude pilote destinée à évaluer l’effet et la tolérance de la Biotine dans la SLA. 30 patients seront inclus. Le suivi est de 1 an, 6 mois en aveugle (2 patients traités pour 1 sous placebo) et 6 mois en ouvert (tous les patients prendront le médicament). Cette étude ne concerne que les patients suivis en centre SLA et qui ont eu une ou deux évaluations de leur état neurologique dans les 6 derniers mois dans leur centre. La biotine a montré un effet intéressant dans la Sclérose en Plaques en limitant l’évolution du handicap en particulier moteur et certains patients se sont améliorés. Cette vitamine permettant l’apport d’énergie aux neurones et autres cellules nerveuses, il est donc important de détermine son intérêt dans la SLA.