Clinique du motoneurone

Jeudi 20 Jul 2017
Text
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Edaravone

Imprimer

Ce médicament, antioxydant et capteur de radicaux libres est, nous dit-on, approuvé pour la SLA au Japon. Plusieurs études ont eu lieu, toutes n'ont pas encore été publiées.

 

La première étude a été, de façon globale, négative. Toutefois les médecins ont recherché un sous groupe qui aurait pu bénéficier plus du médicament qu'un autre. Ils ont identifié que le sous groupe des sujets peu handicapés et avec une SLA définie était a priori le meilleur répondeur.

Ces constatations ont amené à la réalisation de l'étude suivante, de phase III, incluant des patients avec peu de handicap. Cette étude a donné un résultat positif sur le déclin de l'échelle de handicap (ALSFRS). En revanche, rien de positif sur les paramètres pulmonaires. Aucun résultat sur la survie ou le risque de décès n'a été fourni, l'analyse de ce paramètre n'étant pas disponible au jour du congrès.

Donc médicament potentiellement intéressant, mais dont le type et l'ampleur de l'efficacité est à préciser.

Mis à jour ( Mercredi, 13 Janvier 2016 10:52 )  

Les Nouvelles:

 

Etude biotine

L’équipe du centre SLA de Montpellier débute une étude pilote destinée à évaluer l’effet et la tolérance de la Biotine dans la SLA. 30 patients seront inclus. Le suivi est de 1 an, 6 mois en aveugle (2 patients traités pour 1 sous placebo) et 6 mois en ouvert (tous les patients prendront le médicament). Cette étude ne concerne que les patients suivis en centre SLA et qui ont eu une ou deux évaluations de leur état neurologique dans les 6 derniers mois dans leur centre. La biotine a montré un effet intéressant dans la Sclérose en Plaques en limitant l’évolution du handicap en particulier moteur et certains patients se sont améliorés. Cette vitamine permettant l’apport d’énergie aux neurones et autres cellules nerveuses, il est donc important de détermine son intérêt dans la SLA.

 

Congrès mondial annuel sur la SLA, Dublin, décembre 2016.

Environnement et SLA La conférence inaugurale donnée par Vermeulen (Pays Bas), portait sur le rôle des facteurs environnementaux dans la SLA. Il a tout d’abord passé en revue la multitude de facteurs que l’on pense impliqués dans la maladie : pesticides, métaux lourds, champs magnétiques, toxines, benzène, formol, tabac, exercice physique, etc.

 

L’essai Tirasemtiv dans la SLA a débuté en France

Ce médicament améliore la contractilité des muscles. Une étude précédente a montré que le déclin de la capacité respiratoire était ralenti de près de 50 %. Cette étude a pour but de confirmer cela.