Clinique du motoneurone

Jeudi 14 Dec 2017
Text
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Une actualité riche pour les essais thérapeutiques !

Imprimer

Nous attendons deux résultats d’étude.

BIOTINE, étude pilote faite à Montpellier, avec cette vitamine qui a montré un effet intéressant dans la sclérose en plaques et pourrait avoir une action neuroprotectrice. Les résultats devraient être connus avant fin septembre.

TIRASEMTIV, étude de phase III, pour essayer de confirmer la phase II, avec ce médicament qui améliore la contractilité musculaire. Résultats attendus en décembre.

 


Une étude vient de démarrer, MIROCALS

Cette étude très approfondie s’adresse aux patients SLA avant le début du Riluzole et va étudier l’effet de l’interleukine 2 à faible dose durant 1 an. Cette molécule a montré qu’elle pouvait augmenter le taux de lymphocytes T régulateurs, que l’on considère comme protecteurs et donc à même de ralentir le processus de dégénérescence. C’est une étude européenne, réalisée en France et en Grande-Bretagne. Les centres en France sont : Montpellier (coordonnateur), Lille, Limoges, Lyon, Nice, Paris, et Tours.


Deux études devraient démarrer début 2018

ROCK-ALS C’est un essai européen, avec la France, la Suisse et l’Allemagne (coordinatrice), pour tester le Fasudil en intraveineux sur 3 semaines, les patients étant suivis sur 6 mois. Le Fasudil fait partie d’une nouvelle classe de molécules neuroprotectrices et expérimentalement a eu des effets inhibiteurs de la dégénérescence axonale et une amélioration de la survie des animaux. 2 patients sur 3 recevront le produit, 1 sur 3 le placebo. Les centres français sont : Montpellier (coordonnateur), Marseille, Nice et Tours.

TUDCA C’est aussi un essai européen, multinational, porté par les Italiens, pour tester l’acide ursodesoxycholique, une molécule qui a ralenti la maladie en association au riluzole et a des propriétés neuroprotectrices chez l’animal. 50 % des patients recevront la molécule et le placebo, pour un traitement de 18 mois. Les centres français sont : Tours (coordonnateur), Bordeaux, Limoges et Montpellier.


Mis à jour ( Lundi, 04 Septembre 2017 10:06 )  

Les Nouvelles:

 

Une actualité riche pour les essais thérapeutiques !

Nous attendons deux résultats d’étude. BIOTINE, étude pilote faite à Montpellier, avec cette vitamine qui a montré un effet intéressant dans la sclérose en plaques et pourrait avoir une action neuroprotectrice. Les résultats devraient être connus avant fin septembre. TIRASEMTIV, étude de phase III, pour essayer de confirmer la phase II, avec ce médicament qui améliore la contractilité musculaire. Résultats attendus en décembre.

 

Pourquoi l’équipe de Montpellier, à ce jour et en l’état ne prescrira-t-elle pas l’Edaravone

L’Edaravone a fait l’objet de plusieurs études bien menées dans la SLA et toutes, sauf la plus récente, n’ont montré AUCUN effet dans la SLA.

 

Etude biotine

L’équipe du centre SLA de Montpellier débute une étude pilote destinée à évaluer l’effet et la tolérance de la Biotine dans la SLA. 30 patients seront inclus. Le suivi est de 1 an, 6 mois en aveugle (2 patients traités pour 1 sous placebo) et 6 mois en ouvert (tous les patients prendront le médicament). Cette étude ne concerne que les patients suivis en centre SLA et qui ont eu une ou deux évaluations de leur état neurologique dans les 6 derniers mois dans leur centre. La biotine a montré un effet intéressant dans la Sclérose en Plaques en limitant l’évolution du handicap en particulier moteur et certains patients se sont améliorés. Cette vitamine permettant l’apport d’énergie aux neurones et autres cellules nerveuses, il est donc important de détermine son intérêt dans la SLA.