Clinique du motoneurone

Mercredi 14 Nov 2018
Text
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le steppage ou pied tombant.

Imprimer

C’est le signe de début de la SLA dans au moins 20 % des cas. C'est une boiterie bruyante et caractéristique du déficit des muscles releveurs du pied.

A tout instant, durant la marche normale, un pied est au sol pendant que l'autre se déplace vers l’avant. Durant ce déplacement la cheville doit être pliée en flexion dorsale, c'est-à-dire vers le haut, par les muscles releveurs du pied.

Cela évite à l'avant de la chaussure d'accrocher sol. Le steppage est donc cette position du pied, pointe en bas (pied tombant) au lieu de pointe relevée pendant que la jambe avance. Mais pour ne pas accrocher le sol le patient spontanément soulève plus haut le genou du côté du pied paralysé.

En touchant le sol le pied se rabat trop rapidement et donne à la démarche son côté un peu bruyant. Le risque d’entorse voire de fracture est important.

Sans attendre il est vivement conseillé d'adapter son chaussage à son état. Des chaussures légères avec un contrefort de qualité, un talon large et bas sont indispensables au début.

Pour aller plus loin dans la compensation on a recours aux orthèses de série. Ce sont de petits appareillages logés dans la chaussure, remontant sur le mollet. Il en existe différents modèles de conceptions différentes. Leur usage, surtout chez la femme, impose d'adapter la tenue vestimentaire. La chaussure orthopédique est peu utilisée sauf dans des cas très particuliers.

Mis à jour ( Vendredi, 17 Juillet 2015 13:27 )  

Les Nouvelles:

 

Une actualité riche pour les essais thérapeutiques !

Nous attendons deux résultats d’étude. BIOTINE, étude pilote faite à Montpellier, avec cette vitamine qui a montré un effet intéressant dans la sclérose en plaques et pourrait avoir une action neuroprotectrice. Les résultats devraient être connus avant fin septembre. TIRASEMTIV, étude de phase III, pour essayer de confirmer la phase II, avec ce médicament qui améliore la contractilité musculaire. Résultats attendus en décembre.

 

Congrès mondial sur la SLA, Boston, les traitements

Du 8 au 10 décembre s’est tenu le 28ème congrès mondial sur la SLA organisé par la MNDA, à Boston .Aucun effet n’a été retrouvé lors des études avec le Tirasemtiv, l’Ibudilast, la Rasagiline. Pour quelques molécules, des analyses complémentaires sont nécessaires et en cours, c’est le cas du Levosimendam et de la Biotine.

 

Etude biotine

L’équipe du centre SLA de Montpellier débute une étude pilote destinée à évaluer l’effet et la tolérance de la Biotine dans la SLA. 30 patients seront inclus. Le suivi est de 1 an, 6 mois en aveugle (2 patients traités pour 1 sous placebo) et 6 mois en ouvert (tous les patients prendront le médicament). Cette étude ne concerne que les patients suivis en centre SLA et qui ont eu une ou deux évaluations de leur état neurologique dans les 6 derniers mois dans leur centre. La biotine a montré un effet intéressant dans la Sclérose en Plaques en limitant l’évolution du handicap en particulier moteur et certains patients se sont améliorés. Cette vitamine permettant l’apport d’énergie aux neurones et autres cellules nerveuses, il est donc important de détermine son intérêt dans la SLA.