Clinique du motoneurone

Samedi 15 Dec 2018
Text
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La prise en charge par le kinésithérapeute

Imprimer

La Kinésithérapie  

    

   Dans la Sclérose Latérale Amyotrophique ou S.L.A., la kinésithérapie est basée sur l'entretien et le confort et non sur un gain de force musculaire. La stimulation électrique est formellement déconseillée.

La fréquence des séances sera rarement inférieure à 3 fois par semaine.

La durée de chaque séance sera d'au moins une demi-heure (J.O. du 04/10/2000). Elle s'adaptera à la fatigabilité du patient.

 

 

 

Prise en charge musculo-articulaire :

 

 

La paralysie progressive des membres va provoquer un enraidissement articulaire, source de douleurs, de troubles trophiques, parfois des positions vicieuses. Ceci aura un impact sur la qualité de vie.

  

Les objectifs sont :

1.      lutte contre l'ankylose

a.   mobilisation passive des articulations dans toute leur amplitude (accent à mettre sur les épaules, les doigts et les poignets)

b.   étirements

c.   orthèses de repos en l'absence de spasticité

 

2.      lutte contre les douleurs

a.    exercices progressifs de courte durée, sans effort

b.    massages pour lever les contractures

 

3.      lutte contre les troubles trophiques

a.    massages à visée circulatoire

b.    massages des points d'appui

c.     entretien de la marche

d.     posture de drainage

 

Prise en charge respiratoire :

 

 

 La paralysie progressive des muscles respiratoires va provoquer une diminution de la capacité respiratoire, une difficulté à tousser et à expectorer. Ceci aura un impact sur le pronostic vital du patient.

 

Les objectifs sont :

1.      Correction de la posture

a.   Séances de verticalisation

 

2.      Entretien musculaire

a.    Conservation d'une respiration abdomino-diaphragmatique

 

3.      Désencombrement

a.     Postures de drainages

b.     Facilitation de l'expectoration

c.     Formation et utilisation du Cough Assist

Mis à jour ( Mercredi, 19 Novembre 2014 10:37 )  

Les Nouvelles:

 

Une actualité riche pour les essais thérapeutiques !

Nous attendons deux résultats d’étude. BIOTINE, étude pilote faite à Montpellier, avec cette vitamine qui a montré un effet intéressant dans la sclérose en plaques et pourrait avoir une action neuroprotectrice. Les résultats devraient être connus avant fin septembre. TIRASEMTIV, étude de phase III, pour essayer de confirmer la phase II, avec ce médicament qui améliore la contractilité musculaire. Résultats attendus en décembre.

 

Congrès mondial sur la SLA, Boston, les traitements

Du 8 au 10 décembre s’est tenu le 28ème congrès mondial sur la SLA organisé par la MNDA, à Boston .Aucun effet n’a été retrouvé lors des études avec le Tirasemtiv, l’Ibudilast, la Rasagiline. Pour quelques molécules, des analyses complémentaires sont nécessaires et en cours, c’est le cas du Levosimendam et de la Biotine.

 

Etude biotine

L’équipe du centre SLA de Montpellier débute une étude pilote destinée à évaluer l’effet et la tolérance de la Biotine dans la SLA. 30 patients seront inclus. Le suivi est de 1 an, 6 mois en aveugle (2 patients traités pour 1 sous placebo) et 6 mois en ouvert (tous les patients prendront le médicament). Cette étude ne concerne que les patients suivis en centre SLA et qui ont eu une ou deux évaluations de leur état neurologique dans les 6 derniers mois dans leur centre. La biotine a montré un effet intéressant dans la Sclérose en Plaques en limitant l’évolution du handicap en particulier moteur et certains patients se sont améliorés. Cette vitamine permettant l’apport d’énergie aux neurones et autres cellules nerveuses, il est donc important de détermine son intérêt dans la SLA.