Actualités

Sclérose Latérale Amyotropique

Une révolution !

Il faut bien sûr garder la tête froide et ne pas s'emballer trop vite, mais les résultats présentés cette année à Orlando sont du jamais vu dans cette maladie.

C'est en effet la première fois que l'on arrive à "gommer" la maladie chez un animal qui en est porteur.

C'est en effet la première fois que l'on arrive à "gommer" la maladie chez un animal qui en est porteur.

Différentes approches sont utilisées, qui sont simples d'utilisation (intraveineux) et qui sont efficaces.. mais encore chez l'animal.

En revanche, dans la maladie du motoneurone de l'enfant, l'amyotrophie spinale, c'est déjà un effet chez l'homme qui est montré. Les enfants traités par un virus contenant le gène SMN1 (gène qui manque chez eux) vont mieux, aucun d'entre eux n'est décédé, alors que c'est la plus terrible des maladies du motoneurone, les enfants étant malades souvent dès la naissance et décédant en quelques mois habituellement.

On ne peut pas totalement superposer cela à la SLA, qui n'est pas toujours héréditaire, contrairement à l'amyotrophie spinale, mais le principe marche, il est bien toléré donc l'applicabilité est là.

C'est pourquoi je pense que l'on peut parler de révolution.

Vous pourrez lire pour chacune des avancées importantes, sur ce site, une note spécifique.

Pr William Camu