Assistante sociale

Sclérose Latérale Amyotropique

La SLA va entraîner des difficultés pour accomplir certains actes de la vie quotidienne. Dans ce cadre des aides existent.

Quel que soit votre âge, vous pouvez demander une Carte Mobilité Inclusion (carte d’invalidité, priorité ou une carte de stationnement) auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Sur prescription médicale, les professionnels de santé du domicile peuvent intervenir et vous accompagner au quotidien (Infirmiers libéraux, prestataires, service d’Hospitalisation A Domicile, Kiné, Equipes de Soins Palliatifs…)

  • Si vous avez ou aviez moins de 60 ans au début de la maladie, vous pouvez demander à la MDPH une Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

C’est une aide, versée par le conseil général, destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie. Son attribution est personnalisée, elle dépend de chaque situation individuelle sur la base du projet de vie exprimé par la personne.

La PCH peut permettre compenser les frais liés à la perte d’autonomie en participant aux financements des:

  • aides humaines,
  • aides techniques,
  • aide à l'aménagement de votre domicile (salle de bain, entrée etc.)
  • aide à l’aménagement de votre véhicule.

Les demandes à la MDPH (imprimés CERFA 15695*01 et 15692*01) doivent être adressées à la Maison Départementale des Personnes Handicapées de votre département. Surtout n’oubliez aucun document !

  • Si vous êtes à la retraite, vous pouvez demander une Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) auprès du Conseil Général de votre département. Le dossier est à compléter et doit être accompagné d’un certificat médical. Certains départements permettent de sollicite la Carte Mobilité Inclusion en même temps

L'APA peut participer au  financement suivant vos ressources et votre degré de dépendance (GIR):

  • Les interventions à domicile : aide-ménagère, garde à domicile, portage de repas, blanchisserie à domicile, téléassistance…
  • L'adaptation du logement : aménagement et sécurisation du domicile

Si les aides sont encore insuffisantes pour vos moyens, il sera possible de solliciter les caisses de retraites (principales et complémentaires) ainsi que l’ANAH  (Agence Nationale de l’Habitat)

En cas de refus ou de reconnaissance d’un handicap non cohérent avec votre état (fréquent pour l’APA) il faudra revoir avec votre médecin qui peut intervenir auprès du conseil général.

Attention :

Les délais de l’administration sont longs. Il faut donc anticiper le plus possible.

C’est le rôle de votre centre SLA ou de votre assistante sociale que de voir avec vous pour les situations qui justifieraient une demande urgente.

Le dossier doit être suivi. Ne pas attendre des mois sans relancer la MDPH.

Le service social de l’ARSLA (voir partenaires) peut aussi être sollicité